Notice: Undefined index: PHPSESSID

Julie LAMBERT-COUCOT, une créatrice made in Hauts-de-France

Julie LAMBERT-COUCOT, créatrice de bijoux, est issue d’une famille d’horlogers-bijoutiers installée dans le nord de la France depuis 1954. C’est son grand-père qui est à l’origine de l’aventure familiale. Natif de la Franche-Comté, il venait vendre depuis Besançon, d’abord en train, puis en vélo, des montres aux bijoutiers de la région avant de s’installer définitivement dans la petite ville d’Avion située à côté de Lens dans le bassin minier.

Son père horloger a ensuite repris le flambeau de la bijouterie en 1987 alors que son oncle bijoutier s’est installé quant à lui à Valenciennes. Julie voit le jour un an plus tard, grandit dans cet univers et hérite ainsi de la passion familiale. 

Photo 1 et 2 : 1954 : fondation de la bijouterie Lambert à Avion par ses grands-parents

Photo 3 : 1960 : 2e façade de la bijouterie

Photo 4 : 1968 : 3e façade de la bijouterie

Photo 5 : 1987  : reprise de la bijouterie par ses parents

Photo 1 et 2 : 1954 : fondation de la bijouterie Lambert à Avion par ses grands-parents Photo 3 : 1960 : 2e façade de la bijouterie Photo 4 : 1968 : 3e façade de la bijouterie 

Photo 5 : 1987  : reprise de la bijouterie par ses parents

Le fabuleux parcours de Julie au pays de la bijouterie

Douée pour le dessin et sensible à l’art, elle commence ses études en bijouterie dès l’âge de 15 ans à Morteau, tout comme son père l’a fait avant elle. Elle poursuit à l’école BOULLE de Paris que son oncle avait fréquentée aussi, et elle y obtient un Diplôme des Métiers d’Art. Elle se forge ensuite une expérience professionnelle auprès de célèbres maisons.

Découvrez son atelier de fabrication.

Julie découvre le travail de la corne lors de son VIE international à Madagascar. Elle est tombée amoureuse de la corne et l’a ramené dans sa valise. Julie connaissait le travail de la corne par ses études d’Histoire de l’art et notamment de l’art nouveau car le célèbre créateur Lalique l’utilisait beaucoup dans ses bijoux et ses peignes.

De retour en France, elle s’aperçoit que la corne n’est plus valorisée et décide de lui redonner sa noblesse et de la faire revenir au goût du jour.

Découvrez le travail de la corne

Son savoir faire reconnu par différentes distinctions :

Coup de coeur Trophée Elles créent,  FCE 2014 

1er prix catégorie Artisan Leadexport  en 2015

Prix CMA Essonne en juin 2016

Prix de la Reconnaissance artisanale Trophée Garance aux Artisanales de Chartres en 2019

Grand Prix Maisons de Mode en 2022

Un projet ? Une envie de créer ? N’hésitez pas à nous contacter !

Choisissez dans la liste:

4 - Le sur-mesure

Product added to wishlist